27 - Nouveautés été 2015

Publié par la relieuse

Du frisson, de l'aventure, de la réflexion, du terroir, chacun y trouvera son plaisir ...
Du frisson, de l'aventure, de la réflexion, du terroir, chacun y trouvera son plaisir ...

Du frisson, de l'aventure, de la réflexion, du terroir, chacun y trouvera son plaisir ...

- La fille du train - Paula Hawkins

Vous ne voyagerez plus jamais comme avant... Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu... Ce thriller exceptionnel connaît un succès incroyable depuis sa sortie. 1er des ventes aux Etats-Unis, en Angleterre et au Canada, traduit en plus de 26 langues, il est en cours d'adaptation cinématographique. Il vous suffit d'ouvrir ce livre et de vous laisser entraîner dans le piège paranoiaque et jubilatoire qu'il vous tend pour comprendre à quel point cette publication fait figure d'évènement.

- Aïcha - Marek Halter

Aïcha, jeune épouse de Muhammad, est celle qui dit : " Je me souviens. " Mon nom est Aïcha bint Abi Bakr. Depuis presque soixante années, on m'appelle Aïcha, Mère des Croyants. Bientôt, je le sais, Allah le Clément et Miséricordieux jugera ma vie. Il a voulu qu'elle soit longue, belle et terrible. Il a voulu que ma mémoire soit incomparable afin que je la mette au service de Sa volonté et de Son Envoyé. Avant que la mort ne saisisse mon corps et ma pensée, avant que mon âme ne flotte devant Lui et qu'Il ne me désigne ma place en Son royaume, le Tout-Puissant veut que je soupèse moi-même le bien et le mal qui marquèrent mon existence. Après bien des pensées et des réfl exions, il me semble que c'est aux jours d'après la grande victoire de Badr que commença l'oeuvre du mal qui déchire aujourd'hui encore mon coeur et celui de tous les vrais croyants. Aïcha clôt la trilogie des Femmes de l'islam. Cette épopée romanesque, qui est aussi une réflexion spirituelle, éclaire l'islam d'aujourd'hui, notamment dans ses relations avec le judaïsme et le christianisme. Ce dernier volet montre l'apparition d'un islam conquérant, qui a écarté les femmes malgré l'opposition de Muhammad et a mené à la division entre sunnites et chiites qui ensanglante encore le monde arabe et l'Occident.

- Maman à tort - Michel Bussi

Mardi 2 novembre 2015. Lorsque Vasile, psychologue scolaire, se rend au commissariat du Havre pour rencontrer la commandante Marianne Augresse, il sait qu'il doit se montrer convaincant. Très convaincant. Si cette fichue affaire du spectaculaire casse de Deauville, avec ses principaux suspects en cavale et son butin introuvable, ne traînait pas autant, Marianne ne l'aurait peut-être pas écouté. Car ce qu'il raconte est invraisemblable : Malone, trois ans et demi, affirme que sa mère n'est pas sa vraie mère. Sa mémoire, comme celle de tout enfant, est fragile, elle ne tient qu'à un fil, qu'à des bouts de souvenirs, qu'aux conversations qu'il entretient avec Gouti, sa peluche... Vasile le croit pourtant. Et pressent le danger. Jeudi 4 novembre 2015, tout bascule. Le compte à rebours a commencé. Qui est Malone ?

- Jacob Jacob - Valérie Zenatti - Prix du livre INTER 2015

«Le goût du citron glacé envahit le palais de Jacob, affole la mémoire nichée dans ses papilles, il s'interroge encore, comment les autres font-ils pour dormir. Lui n'y arrive pas, malgré l'entraînement qui fait exploser sa poitrine trop pleine d'un air brûlant qu'elle ne parvient pas à réguler, déchire ses muscles raides, rétifs à la perspective de se tendre encore et se tendant quand même.»
Jacob, un jeune Juif de Constantine, est enrôlé en juin 1944 pour libérer la France. De sa guerre, les siens ignorent tout. Ces gens très modestes, pauvres et frustes, attendent avec impatience le retour de celui qui est leur fierté, un valeureux. Ils ignorent aussi que l'accélération de l'Histoire ne va pas tarder à entraîner leur propre déracinement.
L'écriture lumineuse de Valérie Zenatti, sa vitalité, son empathie pour ses personnages, donnent à ce roman une densité et une force particulières.

- Prends garde - Milena Agus

Pouilles, printemps 1946. D'un côté il y a les soeurs Porro, qui vivent recluses dans leur palais et ignorent le monde environnant. De l'autre les ouvriers agricoles, bousculés par la guerre et tenaillés par la faim. Les soeurs continuent à tenir leur rang, à se rendre à l'église, à se pencher sagement sur leurs broderies. Les travailleurs, eux, se mobilisent pour obtenir un emploi, nourrir leurs enfants, contenir la pression des réfugiés qui affluent dans la botte du pays. Ce jour de mars 1946 la foule se rassemble sur la place où s'élève la noble demeure pour un meeting syndical lorsqu'un coup de fusil retentit. Milena Agus a rempli les vides de cette histoire vraie grâce à son imagination. Elle fait revivre sous les yeux du lecteur les soeurs Porro, prisonnières comme les paysans de leur condition sociale mais coupables de n'avoir pas ouvert les yeux sur les cruautés de l'Histoire. Luciana Castellina nous relate cet épisode de l'Histoire dans le contexte trouble de l'époque : le débarquement allié en Italie du Sud, la dissolution du Parti fasciste, l'établissement du roi à Brindisi, l'arrivée des réfugiés dans les Pouilles et les révoltes paysannes. Une flambée de violence que les historiens ont quasiment passé sous silence et qui prend aujourd'hui toute sa signification.

- Check point - Jean-Christophe Rufin

Maud, vingt et un ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s'engage dans une ONG et se retrouve au volant d'un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Les quatre hommes qui l'accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l'image habituelle des volontaires humanitaires. Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu. Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement. A travers des personnages d'une force exceptionnelle, Jean-Christophe Rufin nous offre un puissant thriller psychologique. Et l'aventure de Maud éclaire un des dilemmes les plus fondamentaux de notre époque. A l'heure où la violence s'invite jusqu'au coeur de l'Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité bienveillante de l'action humanitaire ? Face à la souffrance, n'est il pas temps, désormais, de prendre les armes ?

- Venise n'est pas en Italie - Ivan Calbérac

Émile, quinze ans, est un adolescent sensible et réservé. Un peu chahuté par ses parents aux lubies affirmées : sa mère par exemple, lui teint les cheveux en blond depuis qu'il a sept ans, parce qu'elle trouve que c'est mieux comme ça ; son père, quant à lui, n'a pas la langue dans sa poche, plutôt fier de ses boutades vertes et fleuries... Émile a du mal à assumer cette famille encombrante quand il connaît ses premiers émois pour une fille de son lycée, Pauline, issue d'un milieu social plus cossu que le sien.
L'aventure commence quand Pauline l'invite à le rejoindre à Venise pour les vacances de Pâques, où elle doit donner un concert à la Fenice avec son orchestre. Comment convaincre ses parents de le laisser partir ? Mais ceux-ci n'y voient aucun obstacle : ils partiront avec lui, en caravane, celle-là même dans laquelle ils vivent en attendant le permis de construire pour leur maison.
Début d'un voyage rocambolesque aux multiples péripéties (le frère, militaire en perm, est aussi du voyage), au cours duquel l'issue est en permanence compromise. Mais sans compter sur la ténacité familiale.

- Lisbonne mélodies - Joao Tordo

Lisbonne Mélodies raconte dans un premier temps l'histoire de Hugo, contrebassiste raté, en exil à Montréal, tout près d'arriver à accoucher de la mélodie parfaite, sans jamais y parvenir. A son retour à Lisbonne, son calvaire commence après un concert d'un jazzman virtuose lequel a joué note pour note la mélodie coincée dans la tête de Hugo. Sa descente aux enfers sera courte mais douloureuse non sans qu'il ait pu rencontrer Stockman, le musicien qui, il en sûr, lui a volé sa composition. La deuxième partie du livre est consacrée à l'errance de Stockman qui va aller sur les traces de Hugo, médusé par ce qu'il va apprendre. Sur les thèmes du double et de la schizophrénie, Tordo se révèle une fois de plus virtuose, donnant à Lisbonne des airs de thriller psychologique largement imprégné d'onirisme et de fantastique. Ce roman tragique, non dénué d'humour noir, est parfaitement ludique et mystérieux, laissant une multitude d'interstices dans son récit pour que le lecteur se crée sa propre exégèse. Dans un second rôle muet, la contrebasse, par sa masse imposante et son jeu discret, mérite un prix d'interprétation.

- Tout peut changer - Naomi Klein

Sorti dans sa traduction française le 19 mars aux éditions Actes Sud, le livre de Naomi Klein a déjà un impact très important aux Etats-Unis, au Canada, en Allemagne et en Italie...
Son titre en anglais est un slogan, qui été affadi dans sa traduction française.
C'est un livre fondamental.
La crise climatique est là, s'aggrave et rien ne se fait pour stopper les causes du réchauffement.

Le risque de voir la température moyenne de la planète croître de 6°C est une probabilité réelle si rien n'est fait d'ici 10 ans pour stopper les émissions de gaz a effet de serre. Pour limiter le réchauffement à 2°C les experts estiment qu'il faudrait réduire ces émissions de 15 % par an dès aujourd'hui et laisser dans le sol 80% des réserves connues d’hydrocarbures !
Or avec une augmentation de 6°C, la planète ne sera probablement plus habitable pour l'homme
Certes la planète Terre ne disparaîtra pas, mais la disparition de notre civilisation est une probabilité réelle. Face à une telle situation, TOUT DOIT CHANGER, dans nos têtes et dans nos actes.

- Jules - Didier Van Cauwelaert
Quelques heures de lecture-détente dans laquelle l'acteur principal est Jules, un labrador facétieux. Privé de son boulot auprès de la jeune aveugle qu'il guidait, il va s'attacher aux pas de Monsieur Macaron, et s'inventer un nouveau travail : entremetteur. Et, en employé zélé, il va y mettre beaucoup d'application...

Un livre humoristique qui fait du bien, une petite parenthèse entre deux journaux télévisés relatant des horreurs, une bulle de tendresse et d'optimisme, dans un style moderne, avec des dialogues qui font mouche et des personnages sympathiques. Même s'il n'en restera pas un souvenir impérissable, entendre le prénom Jules me fera désormais penser à ce toutou-marieur

- Faërie - Raymond E. Feist

La vieille ferme isolée dans les bois les avait séduits. La maison était splendide et étrange. Phil et Gloria pensaient y trouver le calme après la vie agitée d'Hollywood. Mais derrière les portes des maisons anciennes...Fantasy

- Lankhmar - Fritz Leiber

Imaginez un monde antique et fabuleux, un monde de sortilèges et de joyaux... Au coeur de cette cité de légende : la cité Lankhmar y grouillent brigands et magiciens... Fantasy

- La brûlure de l'été - Jacques Weber

Un couple, deux jeunes enfants, vivant pauvrement dans une gare désaffectée et à qui, faute de paiement, on coupe l’eau, en plein été... Ce terrible fait-divers, qui a défrayé la chronique dans les années 1980, a inspiré à Jacques Weber un récit bouleversant, à la fois âpre et tendu, jusqu’au drame final. Un récit où il serait question d’une France en marge, de cirque, de tigre échappé, de bistrots, de rêves, d’amour, de désespoir et d’idéaux.
Jacques Weber déploie ses talents de conteur dans une langue inventive et puissante, précise et évocatrice. Il nous livre un premier roman humaniste.

- Le secret de la manufacture de chaussettes inusables - Annie Barrows

Ce n'était pas le projet estival dont Layla avait rêvé. Rédiger l'histoire d'une petite ville de Virginie-Occidentale et de sa manufacture de chaussettes, Les Inusables Américaines. Et pourtant... Eté 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d'une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville. L'été s'annonce mortellement ennuyeux. Mais elle va tomber sous le charme des excentriques désargentés chez lesquels elle prend pension. Dans la famille Romeyn, il y a... La fille, Willa, douze ans, qui a décidé de tourner le dos à l'enfance... La tante, Jottie, qui ne peut oublier la tragédie qui a coûté la vie à celui qu'elle aimait... Et le père, le troublant Félix, dont les activités semblent peu orthodoxes. Autrefois propriétaire de la manufacture, cette famille a une histoire intimement liée à celle de la ville. De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l'existence des membres de cette communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées.

- Les quatre saisons de l'été - Grégoire Delacourt

Été 99, dont certains prétendent qu’il est le dernier avant la fin du monde.
Sur les longues plages du Touquet, les enfants crient parce que la mer est froide, les mères somnolent au soleil. Et partout, dans les dunes, les bars, les digues, des histoires d’amour qui éclosent. Enivrent. Et griffent. Quatre couples, à l’âge des quatre saisons d’une vie, se rencontrent, se croisent et s’influencent sans le savoir.
Ils ont 15, 35, 55 et 75 ans. Ils sont toutes nos histoires d’amour.

- Plus haut que la mer - Francesca Melandri

1979. Paolo et Luisa prennent le même bateau chacun de son côté pour se rendre sur l'Ile. Mais ce n'est pas un voyage d'agrément, car c'est là que se trouve la prison de haute sécurité où sont incarcérés le fils de Paolo et le mari de Luisa. Ce dernier est un homme violent qui, après un meurtre commis sous le coup de la colère, a également tué un surveillant en prison, tandis que le premier a été reconnu coupable de plusieurs homicides politiques sur fond de révolution prolétarienne. L'homme et la femme ne se connaissent pas, Paolo est professeur de philosophie, mais il n'enseigne plus ; Luisa, elle, est agricultrice et élève seule ses cinq enfants. A l'issue du voyage et de la brève visite qu'ils font au parloir de la prison, ils ne peuvent repartir comme ils le devraient, car le mistral souffle trop fort. Ils passent donc la nuit sur l'Ile, surveillés par un agent, Pierfrancesco Nitti, avec qui une étrange complicité va naître. Pour ces trois êtres malmenés par la vie, cette nuit constitue une révélation et, peut-être aussi, un nouveau départ. Unité de lieu (le bateau, puis I île), de temps (une nuit) et trois personnages : Rus haut que la mer possède une construction simple et efficace, grâce à laquelle l'auteur peut consacrer toute son attention à Paolo et à Luisa, à leur relation et aux sentiments qui les habitent. Et, naturellement, ce serait trop facile s'il ne s'agissait que d'une histoire d'amour. Certes, la rencontre a lieu, deux solitudes se croisent et se réconfortent, mais Francesca Melandri refuse une fin mièvre pour lui préférer une fin juste. Car ce roman vif et rythmé brosse aussi en arrière-plan le portrait d'un pays dont la crise politique et morale actuelle a des racines profondes.

- le portefeuille rouge - Anne Delaflotte Mehdevi (Auteur reçu en 2009 à Argentine)

Les doigts habiles de la relieuse du gué viennent de se poser sur un trésor, un exemplaire du Premier Folio de Shakespeare découvert par une consoeur à la personnalité ambiguë. Voilà un travail de restauration inédit pour Mathilde. D'autant qu'un trésor peut en cacher un autre, si l'on prend la peine de déchiffrer les traits de plume à l'encre passée. Et si l'on tente de saisir au vol les personnes qui croisent notre chemin pour goûter leurs secrets - même les plus noirs - et parfois l'amour. Un duel ardent et tragique entre deux femmes aux mains d'or découvrant une face cachée de la vie de Shakespeare.

- La bibliothèque des cœurs cabossés - Katarina Bivald et Carine Bruy

Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis - et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel.

- Le garçon qui ne parlait pas - Donna Leon

Tandis que les feuilles d’automne commencent à tomber dans les rues de Venise, le vice-questeur Patta charge le commissaire Brunetti d'enquêter sur une infraction commise par le magasin de masques sur le campo San Barnaba appartenant à la future bru du maire.
Mais voilà que sa femme, Paola, lui présente elle aussi une requête. L'homme, certainement handicapé mental, qui travaillait dans leur pressing, vient de mourir d'une overdose de somnifères. Paola ne peut supporter l'idée que personne ne l'ait jamais remarqué ni aidé, dans la vie comme dans sa mort. Intrigué lui aussi par le décès de ce personnage qu'il a croisé pendannt de nombreuses années, Brunetti entame des recherches dans le dos de son supérieur.
A sa grande surprise, il ne découvre rien sur cet homme : pas d'acte de naissance, pas de passeport, pas de carte de crédit. Pour l'administration italienne, il n'a jamais existé. Plus étrange encore, sa mère refuse de parler à la police et assure que les papiers d'identité de son fils ont été volés lors d'un cambriolage.
Au fil des révélations, on découvre qu'une famille d'aristocrates, les Lembo, semble mêlée à cette mort mystérieuse. Mais pour quelle raison ces gens puissants et influents auraient-ils éliminé ce malheureux simple d'esprit ?

- La bastide aux chagrins - Jean-Paul Malaval

Au lendemain de la Grande Guerre, près de Gaillac, dans le Tarn.
Encore hanté par les horreurs du front, Stéphane Frontignac
se sent un homme de trop quand il revient à la bastide familiale.
Il découvre que son petit frère Armand, qui a échappé à la
mobilisation, a profité de son absence pour courtiser et épouser
sa fiancée, la belle Elvire. Tout le monde a fermé les yeux
sur cette trahison, préférant croire que Stéphane ne reviendrait
pas vivant. Mais l’essentiel pour les Frontignac n’est-il pas
de prévoir et d’assurer l’avenir du domaine viticole exploité depuis
des générations ?
Contre toute attente, la flamme entre Stéphane et Elvire se ravive
et entraîne les Frontignac dans un tourbillon de colère et de haine.
Surtout lorsque, de cet amour interdit, naît Hadrien…

Jean-Paul Malaval explore dans ce roman sensible et puissant
l’effet dévastateur sur une famille française des conflits qui ont
jalonné notre histoire contemporaine.

- Le serment des oliviers - Georges-Patrick Gleize

Automne 1937. Au domaine du Bellerive, près de Mirepoix, dans l’Ariège, Irène et sa soeur se présentent pour les vendanges. Elles se prétendent ouvrières au chômage mais André, le fils cadet du régisseur, en doute. D’ailleurs, que cherchent-elles en posant toutes ces questions ?
Le propriétaire du domaine, maître Sarrail, célèbre avocat toulousain, a vite fait de repérer la charmante Irène. Il tente de la séduire mais son pédant de fils la courtise aussi, ainsi qu’André qui est subjugué. Irène se dérobe habilement à tous ses soupirants.
Un matin, l’équipe des vendangeurs retrouve un morceau de la robe d’Irène au bord d’un chemin. Un couteau de vigneron ensanglanté a été oublié à ses côtés. L’enquête aboutit vite. Tous les éléments accusent André. Le garçon est condamné, son sort est scellé pour de longues années… au désespoir de son frère aîné, seul convaincu de son innocence. Jusqu’à ce que la débâcle de 1940, en bouleversant les destins, ne fasse éclater l’incroyable vérité…
- Pandémia - Franck Thilliez

" L'homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, épuise ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste. Les microbes sont la solution. " Après Angor, une nouvelle aventure pour l'équipe de Franck Sharko et Lucie Henebelle, renforcée en coulisses par la jeune et courageuse Camille. Et l'enjeu est de taille : la préservation de l'espèce humaine.

- Les micro-humains - Bernard Werber

Demain, l’espèce sera Plus petite Plus féminine Plus résistante Plus solidaire… À l’ère de la 3e Humanité, Que restera-t-il de nous ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :